Home

Sans surprise, les chocolatiers japonais sont les plus inspirants notamment lorsqu’il s’agit de packaging. Chez Sadaharu Aoki, une sélection de mini-tablettes est présentée dans des écrins ronds avec découpe au milieu. Les deux coques s’ouvrent tel un éventail pour dévoiler le chocolat. Le pâtissier Es-Koyama a choisi cette année comme thème, DNA Kyoto 2011, afin de faire découvrir des saveurs typiques de cette ville japonaise où il est né. Un des coffrets de dégustation arbore un dessin à découpe laser particulièrement précis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s