Home

Les islandais sont férus d’histoires et notamment des célèbres sagas relatant les faits des premiers vikings arrivés sur l’île. Pas étonnant alors de retrouver dans leurs concepts marketing une bonne maîtrise du sujet. Le pays, sa nature et son style de vie sont particulièrement propices à raconter des histoires qui marquent les esprits.

L’enseigne Geysir se présente comme vitrine d’un lifestyle islandais. Dès l’aéroport la marque est omniprésente à travers un affichage publicitaire d’expressifs portraits de mannequins de tout âge (très belles photos d’Elisabeth Toll). Associant mode et accessoires pointues de décoration typiques, c’est à la fois un concept store et un magasin de (beaux) souvenirs. Le merchandising immerge les clients dans une ambiance chalet de trappeur avec beaucoup de bois et de détails vintage.

Le storytelling peut être aussi juste dans un détail en apparence anecdotique, mais qui rappelle en clin d’œil que nous sommes bien en Islande. Une vitrine d’opticien dans les rues de Reykjavík par exemple à eu la bonne idée de mettre en scène des petits moutons autour des montures et accessoires de lunettes. Des clins d’oeils aisément déclinables comme le fait la marque de chocolat Omnom, qui multiplie moutons, oiseaux et  créatures fantastiques sur ses emballages. D’ailleurs le packaging se déplie donnant forme à une forme de volcan …

Le potentiel d’histoire est vaste, une richesse dont les islandais sont assez fiers. Une récente campagne publicitaire tournée en Islande pour une marque de Skyr (sorte de yaourt prisé des nordiques et en particulier en Islande), émeut le pays. (https://www.youtube.com/watch?v=5hLvJ5R9C9A) Le spot met en scène un jeune garçon dans les années 60 courant dans les magnifiques paysages islandais. Le problème est que la marque Arla n’est pas islandaise, contrairement à son concurrent skyr.is. Les défenseurs mettent en avant que le skyr d’Arla est un yaourt de type islandais, comme il y a des yaourts grecs … est-ce  que les marques nationales auraient le monopole d’un storytelling national ? Alors que le consommateur et encore plus le touriste est en quête d’authenticité, l’enjeu est de taille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s